Les seniors en marge de l’emploi et de la formation professionnelle

Politiques de l'emploi et de la formation - Article - Mardi, 15 Janvier - 16:18

La question de l’emploi et de la formation devient un élément incontournable des politiques nationales au point d’intéresser tout particulièrement l’OCDE (Organisation de coopération et de développement économique). Cette dernière s’est intéressée à la position des seniors sur le marché de l’emploi français et leur place dans la formation professionnelle. Elle a publié il y a quelques mois un rapport sur la question, repris plus récemment par l’AFPA (Association pour la formation professionnelle des adultes). Ce rapport met en évidence des carences dans l’intégration des seniors à la formation malgré des efforts entrepris en 2006. Plus édifiants encore l’écart entre l’emploi des seniors en France et dans les pays de l’OCDE où les seniors sont beaucoup plus présents sur le marché du travail et dans les dispositifs de formation.

 

Un rapport qui pointe les faiblesses de la France dans le domaine de l’emploi des seniors

 

Un constat en chiffre

Pour mesurer les carences de la politique pour l’emploi en faveur des seniors, l’OCDE s’est basée sur des chiffres officiels. En 2011, le taux d’emploi des seniors était compris entre 53,6 et 54,7% (soit 1,1 point de plus qu’en 2005). Malgré cette légère progression la France reste à la traine des pays de l’OCDE. La moyenne des pays membres étant de 61,2%. La France est donc en retard de 6,5 points par rapport à ces derniers.

 

Echec des contrats de professionnalisation

Le dispositif des contrats de professionnalisation mis en place pour favoriser les seniors est également pointé du doigt par le rapport qui constate une efficacité très médiocre. En effet en 2011, seulement 4 300 contrats de ce type ont été signés. Au moment de sa mise en place l’objectif était de 10 000 contrats.

 

La formation professionnelle un dispositif inégalitaire

Le rapport de l’OCDE indique que l’accès à la formation professionnelle reste fortement inégalitaire en fonction de deux variables que sont l’âge et la catégorie socioprofessionnelle. En effet, les jeunes et les cadres profitent de façon plus massive de la formation professionnelle. A l’opposé, les seniors et les ouvriers sont les plus exclus des différents dispositifs de formation professionnelle tels que le CIF, le DIF, la VAE…

 

Des efforts encore insuffisants

 

Malgré les différents points abordés précédemment, le tableau dressé par l’OCDE n’est pourtant pas si noir. Le rapport rend compte des efforts entrepris depuis 2006 pour favoriser l’emploi des seniors. Il évoque le dispositif de prise en charge par des seniors du tutorat de jeunes de moins de 26 ans. Le but étant de permettre à des seniors de transmettre leur savoir et d’encadrer des jeunes tout juste arrivés sur le marché du travail.

 

Dans le cadre du contrat de professionnalisation une aide de 2 000 euros était octroyé pour l’embauche des seniors. Cette mesure devait inciter le patronat à  favoriser l’emploi des seniors par une compensation financière.

 

La mise en place des engagements de développements de l’emploi et des compétences (EDEC), fait partie des dispositifs à destination des seniors. Ce système engage l’Etat à aider les branches et les entreprises à se lancer dans la formation de leurs employés, et en priorité des plus de 45ans, pour qu’ils puissent acquérir de nouvelles compétences.

 

Les recommandations de l’OCDE

 

Dans un contexte démographique particulier, où la population active vieillie rapidement, l’OCDE recommande à la France de trouver des dispositifs renforçant les aides financières pour l’emploi des seniors. Il s’agit également  de les inciter au travail.

 

Une nouvelle étude sur le même sujet a déjà commencé et doit se terminer en 2014. Au terme de cette étude, un nouveau rapport sera publié et permettra de constater une amélioration ou une dégradation de la situation actuelle. En attendant, il apparait que les efforts concernant les seniors restent encore à intensifier.  

marché du travail, seniors, formation professionnelle, dispositifs de formation, emploi des seniors, OCDE, rapport.
Les solutions de communication du mag FPP
Devenez annonceur sur le MAG FPP Contactez Visibility Internet 09 70 38 08 23
Suivez l'actualité FPP
Abonnez vous à FPP
Rejoignez FPP sur Twitter
Abonnez-vous à FPP sur Google+