Des licences professionnelles plus lisibles avec des intitulés simplifiés

Politiques de l'emploi et de la formation - Article - Vendredi, 09 Mai - 11:15

A compter de 2015, les intitulés de licences professionnelles passeront 1 844 à 173. Une diminution drastique qui devrait permettre une simplification significative de la nomenclature des licences professionnelles en France. Actuellement, le nom de certaines licences est tellement long qu’il tient sur plusieurs lignes. De quoi décontenancer l’employeur et parfois décourager l’étudiant.

 

Les licences professionnelles dans la formation initiale

 

Les licences et les masters ont déjà connu le phénomène qui va frapper les licences professionnelles à partir de 2015. Avec une nomenclature trop complexe des intitulés trop longs, les pouvoirs publics ont déjà fait le choix de dégraisser les licences et les masters. C’est maintenant au tour de licences professionnelles de procéder à un petit lifting.

 

Chaque année 161 000 jeunes étudiants reçoivent une licence, parmi eux 29% décrochent une licence professionnelle. Très appréciés dans le monde professionnel, les jeunes possédant ce type de licence connaissent un taux moyen d’insertion de 91%. Un taux très encourageant dans une période de crise. C’est pourquoi le Ministère de l’éducation supérieur a validé la décision du Conseil national de l’enseignement supérieur et de la recherche de simplifier les intitulés de ces licences professionnelles.

 

Réduire à 173 les intitulés de licences professionnelles

 

Actuellement, il existe 1 844 intitulés de licences professionnelles pour la plupart il s’agit de titres à rallonge et souvent confus. Pour mettre fin à ces noms de filières et de diplômes pompeux, les intitulés vont être simplifiés et leur nombre va être réduit. Cette refonte était une priorité de la ministre de l’Enseignement supérieure, Geneviève Fioraso.

 

Cette mesure devrait permettre aux employeurs d’identifier clairement et rapidement le parcours d’un jeune. Mais ce changement devrait aussi être bénéfique pour les étudiants qui pourront repérer la filière qui répond le mieux à leurs besoins. La ministre espère aussi rendre les licences professionnelles plus attractives que ce soit auprès des familles, des étudiants étrangers, et bien entendu des entreprises.

 

Pour parvenir au résultat escompté, les licences professionnelles verront leur nom se raccourcir, elles porteront le nom du métier et du secteur d’activité auxquelles elles doivent mener. Il ne sera plus possible de les confondre avec des licences générales.

Licences professionnelles, changement de nom, Geneviève Fiaroso, Ministère de l’Education supérieur
Les solutions de communication du mag FPP
Devenez annonceur sur le MAG FPP Contactez Visibility Internet 09 70 38 08 23
Suivez l'actualité FPP
Abonnez vous à FPP
Rejoignez FPP sur Twitter
Abonnez-vous à FPP sur Google+