Les acteurs de la formation professionnelle veulent peser sur les futures réformes menées par Thierry Repentin

Politiques de l'emploi et de la formation - Article - Jeudi, 21 Février - 20:12

D’ici quelques mois, la formation professionnelle va subir des transformations profondes. Une loi sur l’apprentissage et une autre la décentralisation va être examinée par le gouvernement en juin prochain. Face à ces futurs bouleversements, les acteurs de la formation professionnelle s’organisent. Le 15 février dernier, 21 associations et organisations s’occupant de la formation se sont regroupés au sein d’un « Collectif des présidents pour l’amélioration de la formation professionnelle ». Les protagonistes du secteur espèrent ainsi peser plus lourd dans les débats et faire entendre leurs voix.

 

Les acteurs de la formation s’organisent pour se faire entendre

 

Le 15 février au siège du Garf (Groupement des acteurs et responsables de la formation) pas moins de 21 présidents d’associations dédiées à la formation professionnelle étaient réunis. Cette rencontre a abouti à la création d’un nouveau groupe baptisé : Collectif des présidents pour l’amélioration de la formation professionnelle. Suite à la création de ce collectif regroupant les acteurs de la formation un communiqué de presse est paru expliquant la démarche de ces professionnels de la formation.

 

« Il se déclare légitime pour apporter la contribution de représentants de la Société civile qui font vivre au quotidien les dispositifs de la formation professionnelle et d’apprentissage »

Communiqué du Collectif

 

Un collectif hétérogène

 

Les 21 membres du collectif proviennent d’associations très diverses, petites ou grandes infrastructures. Leur domaine de compétences est également varié, certaines s’occupent de la formation à distance, d’autres de l’apprentissage, d’autres encore sont composés de formateurs indépendants.

 

Malgré cette diversité, tous ont en commun d’être des acteurs reconnus de la formation professionnelle. Tous sont également inquiets pour l’avenir de la profession alors que dans quelques mois de nouveaux textes de loi vont être étudiés pour réformer la formation professionnelle en France.

 

Le but de ce collectif

 

En s’unissant, ces acteurs de la formation professionnelle espèrent se faire entendre des pouvoirs publics mais aussi participer aux débats sur les questions de la réforme de la formation professionnelle. Le collectif  des présidents pour l’amélioration de la formation professionnelle espère pouvoir faire entendre ses analyses et ses propositions.

 

« Il souhaite participer activement aux consultations organisées par le Ministre délégué à la Formation Professionnelle et à l’apprentissage et engagera auprès des pouvoirs publics toutes démarches nécessaires à la prise en compte de ses analyses et suggestions. »

Communiqué de presse du collectif

 

Ainsi, les professionnels de la formation veulent peser dans les débats et être entendus par Thierry Repentin au moment où ce dernier s’apprête à lancer le grand chantier des réformes. 

Formation professionnelle, réforme de la formation, loi sur la décentralisation, Thierry Repentin, projet de loi, Garf, délocalisation, apprentissage, collectif des présidents pour l’amélioration de la formation professionnelle
Les solutions de communication du mag FPP
Devenez annonceur sur le MAG FPP Contactez Visibility Internet 09 70 38 08 23
Suivez l'actualité FPP
Abonnez vous à FPP
Rejoignez FPP sur Twitter
Abonnez-vous à FPP sur Google+