La formation est au cœur du parcours professionnel des Français

Politiques de l'emploi et de la formation - Article - Mardi, 01 Avril - 16:07

Passée d’optionnelle à incontournable, la formation professionnelle est maintenant considérée par les actifs comme un élément central de leur carrière. L’univers professionnel a changé comme les mentalités des travailleurs qui n’imaginent plus passer toute leur vie au même poste. C’est pourquoi la formation professionnelle est devenue un allié du salarié mais aussi du demandeur d’emploi. Une étude réalisée par OpinionWay et l’Afpa rend compte de l’importance de la formation dans le parcours professionnel des Français.


Avec 66% d’actifs souhaitant changer de métier la formation professionnelle devient stratégique


Qui s’imagine encore passer toute sa vie au même poste à exécuter les mêmes tâches ? L’étude menée par OpinionWay et l’Afpa révèle que peu de personnes envisagent ce scénario. En effet, 66% des travailleurs ont déjà songé à changer de métier, parmi eux 33% ont sérieusement envisagé cette possibilité. Les raisons expliquant ce phénomène sont nombreuses, toutefois cette tendance est révélatrice d’un vrai changement dans la manière dont les personnes envisagent leur parcours professionnel.

 

Ce changement explique pourquoi aujourd’hui les actifs placent la formation professionnelle comme l’élément central de leur parcours professionnel. Entreprendre une formation est le meilleur moyen d’apprendre un nouveau métier. Il s’agit donc d’un élément primordial pour démarrer une nouvelle carrière, mais pas seulement…


Huit salariés sur dix ont déclaré que la formation professionnelle est un élément important qui leur permet de conserver leur travail. Les actifs ont bien compris que si la formation est le meilleur moyen pour changer de profession c’est aussi un élément qui leur permet de rester compétitif et donc d’augmenter leur employabilité.


Changer de profession : un phénomène qui va s’accentuer dans le futur


Dans un monde professionnel où le vocabulaire dominant s’appuie sur des termes tels que flexibilité, mobilité, adaptabilité, beaucoup d’actifs imaginent que leur carrière sera faite de nombreux virages. D’ailleurs, il n’est pas besoin d’attendre les prochaines années pour se rendre compte de l’importance de cette tendance. Cette étude révèle que 60% des sondés ont déjà changé au moins une fois de profession au cours de leur carrière.


Si aujourd’hui cette tendance est déjà très importante et touche plus de la moitié des actifs, 91% d’entre eux ont estimé que ce phénomène va s’accentuer dans les années à venir. Autant dire que la formation professionnelle a encore de beaux jours devant elle. Le changement d’orientation professionnel étant devenu une chose commune et admise, la formation prend maintenant une nouvelle dimension et devient un allié pour les actifs.


Pour les chômeurs, la formation restent un élément central pour retrouver un emploi


Les salariés ne sont pas les seuls à avoir intégrés l’importance de la formation professionnelle dans un processus de reconversion. Les demandeurs d’emploi sont également conscients de l’intérêt de suivre une formation. 96% des chômeurs estiment que c’est en suivant une formation qu’ils pourront réintégrer l’univers professionnel.


L’importance de la formation pour les demandeurs d’emploi est d’autant plus flagrante que 9 chômeurs sur 10 se disent prêt à suivre une formation qui les mènerait à un métier en tension (profession victime d’une pénurie de main d’œuvre). Toutefois, des préférences émergent 63% des sondés souhaiteraient travailler dans l’énergie renouvelable et l’éco construction, 62% dans le secteur des services aux entreprises et 59% dans le commerce et la distribution.


La reconversion professionnelle reste un pas difficile à franchir


Si demandeurs d’emploi comme salariés aspirent à une reconversion professionnelle, de nombreuses barrières ont été pointées du doigt par les sondés. En effet 94% d’entre eux ont déclaré qu’une reconversion professionnelle était une chose « difficile ». Le manque d’information et d’aides dédiées est largement dénoncé par 52% des actifs. La complexité des démarches est l’autre frein principal évoqué dans cette étude par 42% des sondés.


La question du manque d’information ainsi que la complexité pour monter un dossier notamment dans le cadre d’une demande de formation n’est pas un sujet neuf. La formation reste une étape que beaucoup et notamment les demandeurs d’emploi redoutent à cause de la complexité de l’inscription.

Formation professionnelle, étude OpinionWay et Afpa, reconversion professionnelle, importance de la formation pour chômeurs, une formation pour garder son emploi
Les solutions de communication du mag FPP
Devenez annonceur sur le MAG FPP Contactez Visibility Internet 09 70 38 08 23
Suivez l'actualité FPP
Abonnez vous à FPP
Rejoignez FPP sur Twitter
Abonnez-vous à FPP sur Google+