La formation des personnes handicapées devient une priorité

Politiques de l'emploi et de la formation - Article - Lundi, 30 Juin - 14:56

En 2013, le taux de personnes handicapées à la recherche d’un emploi était de 22%. Autrement dit, le pourcentage de travailleurs handicapés au chômage est deux fois supérieur à celui des actifs valides. Si l’intégration des handicapés sur le marché du travail a progressé ces dernières années, la situation reste inquiétante. Pour faire baisser le taux de chômage de cette catégorie de travailleurs, les pouvoirs publics veulent faire de la formation une priorité.

 

L’emploi des personnes handicapées reste problématique

 

Actuellement, le taux de chômage des personnes handicapées est deux fois supérieur à celui des actifs qui est de 10%. En effet, selon les chiffres de 2013, 22% des personnes handicapées en âge de travailler sont au chômage. C’est une augmentation de 70% sur seulement cinq ans. Des chiffres très parlant qui reflètent un véritable problème mais qui peuvent s’expliquer de différentes façons.

 

D’une part, la crise économique continue d’impacter fortement le monde professionnel. Dans un contexte aussi défavorable, les catégories de travailleurs fragilisés sont les premiers à pâtir de ce mauvais environnement économique. D’autre part, les travailleurs handicapés sont généralement plus âgés et moins qualifiés que les personnes valides. En effet, le plus souvent les personnes handicapées le sont devenus suite à un accident, ce type d’événement les a empêché de garder leur travail, ils sont donc dans l’obligation de se reconvertir vers un autre emploi pour lequel, ils ne sont généralement pas qualifiés.

 

Le manque de qualification, l’âge avancé, le handicap… tous ces éléments font des travailleurs handicapés de moins bons candidats pour les employeurs que les personnes valides.

 

La formation est une solution pour intégrer le marché du travail

 

Afin d’enrayer la progression du chômage qui touche fortement les personnes handicapées, les pouvoirs publics veulent mettre en place une vraie politique de formation professionnelle. Il s’agit pour ces travailleurs d’user de leur droit à la formation pour se reconvertir vers une profession où leur handicap ne sera pas une contrainte.

 

Les pouvoirs publics ont donc mis en place un plan prioritaire pour favoriser la formation des travailleurs handicapés. Il s’agit d’une part de maintenir ces personnes dans l’emploi, notamment via les aides de l’Agefiph. D’autre part, il est question de mettre la formation en avant et plus particulièrement l’alternance. Ce mode de formation a obtenu de bons résultats jusqu’à présent puisque 60% des travailleurs handicapées ayant signés un contrat de professionnalisation se sont vus offerts un emploi.

Formation professionnelle, travailleurs handicapées, chômage des personnes handicapées
Les solutions de communication du mag FPP
Devenez annonceur sur le MAG FPP Contactez Visibility Internet 09 70 38 08 23
Suivez l'actualité FPP
Abonnez vous à FPP
Rejoignez FPP sur Twitter
Abonnez-vous à FPP sur Google+