La question du financement des syndicats au cœur de la réforme de la formation

Politiques de l'emploi et de la formation - Article - Mardi, 05 Novembre - 17:18

Le ministre du Travail, Michel Sapin a reçu séparément les leaders des syndicats de salariés lundi matin. Cette succession de rencontres avait pour but d’évoquer la future réforme concernant le financement des syndicats. Cette mesure majeure vise à séparer les fonds servant à financer les syndicats des fonds destinés à la formation professionnelle des salariés.

 

Mettre fin à l’opacité entourant la gestion des fonds de la formation professionnelle

 

Michel Sapin l’avait annoncé, cette réforme de la formation professionnelle se fera « en profondeur ». Face aux critiques, le ministre du Travail s’était voulu rassurant et n’avait pas hésité à annoncer de nouvelles mesures concernant le financement des syndicats. Conscient que ce point de la réforme allait être délicat, le ministre a reçu séparément lundi 4 novembre les leaders de chaque syndicat des salariés : CFTC, FO, CGT, CFDT et CFE-CGC. Tous sont actuellement en première ligne puisqu’ils participent aux réunions devant aboutir à une réforme de la formation professionnelle d’ici la fin de l’année.

 

Réformer le financement de la formation professionnelle est devenu une nécessité depuis les révélations concernant l’opacité et d’éventuelles mauvaises gestions des fonds destinés à la formation des salariés. De nombreux articles de presse ainsi que des émissions de télévision se sont intéressés à la gestion des 32 milliards d’euros consacrés à la formation professionnelle, et notamment à l’opacité qui l’entoure.

 

Actuellement, une partie des fonds sert aux syndicats pour financer leur gestion des organismes paritaires. Or, le gouvernement souhaite mettre fin à ce fonctionnement et ainsi faire preuve de plus de transparence. Dès lors, les fonds perçus devraient être exclusivement utilisés pour la formation des salariés.

 

Trouver un nouveau mode de financement pour les syndicats

 

Afin de parvenir à cette réforme le gouvernement souhaite associer les syndicats pour qu’ils réfléchissent à un nouveau mode de financement. C’est pourquoi, ces derniers ont tous étaient convoqués.

 

Si tous les syndicats se sont dits favorables à une nouvelle réforme, aucun leader n’a vraiment proposé d’idées sérieuses qui permettraient de remplacer le financement via les fonds de la formation. Toutefois, une première piste commence à émerger, il serait question de verser aux syndicats les fonds attribués jusqu’à présent aux élections prud’homales. Si le gouvernement choisi de privilégier cette piste, les syndicats pourraient recevoir les 100 millions d’euros qui servaient à financer ces élections.

 

Le nouveau mode de financement des syndicats fera partie intégrante de la future loi sur la formation professionnelle qui devrait voir le jour à la fin de l’année.

 

Réagissez à cet article sur Facebook: https://www.facebook.com/pages/Formation-Professionnelle-Paris/441209769323286?ref=hl

Financement de syndicats, réforme de la formation professionnelle, Michel Sapin, gestion des fonds de la formation
Les solutions de communication du mag FPP
Devenez annonceur sur le MAG FPP Contactez Visibility Internet 09 70 38 08 23
Suivez l'actualité FPP
Abonnez vous à FPP
Rejoignez FPP sur Twitter
Abonnez-vous à FPP sur Google+