Les contrats de génération n'ont pas séduits les entreprises

Politiques de l'emploi et de la formation - Article - Lundi, 29 Septembre - 12:23

Contrats de génération, senior, DRH, baromètre Inergie 2014, plan senior, François Rebsamen

Emploi des seniors

Ce devait être une mesure qui profiterait aussi bien aux jeunes travailleurs qu’aux seniors, le contrat de génération a été imaginé pour résoudre le problème du chômage des travailleurs les plus âgés. Pourtant, ce dispositif à montrer ses limites puisque 8 DRH sur 10 disent ne pas croire en ce contrat. Ce rejet s’exprime par un nombre d’embauche des seniors en 2014 inférieur à 2013. Une étude menée par Inergie auprès de 216 directeurs des ressources humaines vient montrer l’urgence pour François Rebsamen d’annoncer un plan senior.

 

Un plan senior : l’urgence est là

 

Le chômage massif des seniors est une problématique à laquelle le ministre du Travail et de la formation professionnelle, François Rebsamen souhaite s’attaquer et ce dès maintenant. Alors qu’un plan senior devrait être mis en place très rapidement, le baromètre Inergie pour l’association des DRH n’est pas encourageant pour le ministre. En effet, cette étude démontre que le nombre de seniors ayant trouvés du travail en 2014 est inférieur aux chiffres de 2013.

 

En ce qui concerne les seniors l’urgence est donc bien là. Les DRH recrutent de moins en moins de travailleurs expérimentés. D’ailleurs, le nombre de personnes de plus de 50 ans inscrites à Pôle Emploi s’élevait à 774 000 en avril dernier. L’autre chiffre alarmant révélé par ce baromètre est celui du pourcentage de sociétés ayant embauchées un senior. Avec seulement 23% d’entreprises ayant recrutées une proportion de seniors supérieur à 6% en 2014. Autrement dit, cette étude révèle une chute de 6 points par rapport à 2013.

 

Le contrat de génération n’a pas convaincu

 

Le contrat de génération était une des mesures phares du candidat François Hollande lors de la campagne présidentielle. Son idée était de mettre en place un dispositif favorisant l’accès à l’emploi des plus jeunes en CDI tout en maintenant les seniors dans l’emploi. Les entreprises acceptant de passer ce type de contrat bénéficiaient dès lors d’aides financières. Or, selon le baromètre Inergie, 8 DRH sur 10 ne croient pas au contrat de génération. Seulement 2 sur 10 ont déclaré que ce dispositif était incitatif au maintien des seniors dans l’emploi.

 

Face au très faible engouement engendré par les contrats de générations, le ministre du travail va devoir trouver une solution pour faire baisser le chômage des seniors. Toutefois, pour faire en sorte que cela marche François Rebsamen va surtout devoir convaincre les DRH de l’intérêt d’embaucher des salariés considérés bien souvent comme étant à risque.

Contrats de génération, senior, DRH, baromètre Inergie 2014, plan senior, François Rebsamen
Les solutions de communication du mag FPP
Vous souhaitez être visible sur cette emplacement
Ipad
Cube Média
Devenez annonceur sur le MAG FPP Contactez Visibility Internet 09 70 38 08 23
Suivez l'actualité FPP
Abonnez vous à FPP
Rejoignez FPP sur Twitter
Abonnez-vous à FPP sur Google+