Réforme de la formation professionnelle : la CGPME se désolidarise du Medef

Politiques de l'emploi et de la formation - Article - Lundi, 04 Novembre - 15:19

Une fois n’est pas coutume la Confédération générale des petites et moyennes entreprises prend véritablement ses distances avec le Medef. La CGPME a pris l’initiative de présenter ses propres propositions concernant la réforme de la formation professionnelle. Pour discuter et tenter de convaincre ses interlocuteurs, la CGPME recevra tous les partenaires sociaux, Medef y compris pour discuter de ses propositions.

 

La CGPME revendique son opposition au texte présenté par le Medef

 

Depuis la troisième réunion des partenaires sociaux concernant la réforme de la formation professionnelle, la CGPME a décidé d’affirmer ses positions concernant ce sujet délicat qui devra être bouclé avant la fin de l’année. La dernière rencontre entre les syndicats des salariés et ceux du patronat a abouti à un affrontement entre le Medef et la CGPME sur la question du financement de la formation professionnelle.

 

Le texte présenté par le Medef contenait des propositions pour réformer le financement de la formation professionnelle. Or, la CGPME a désapprouvé ce texte car elle considère que les propositions du Medef vont défavoriser les PME et les TPE sur la question de la formation. Une mesure en particulier a suscité la désapprobation de la Confédération générale des petites et moyennes entreprises, il s’agit de la suppression de l’obligation légale au titre du plan de formation  pour les entreprises de plus de 10 salariés.

 

Les propositions de la CGPME

 

Selon la CGPME la suppression de cette cotisation ne pourrait qu’affaiblir les petites entreprises déjà en retard sur la question de la formation professionnelle. Aussi, la CGPME veut garder la contribution obligatoire.

 

De plus, la Confédération générale des petites et moyennes entreprises souhaite que l’entretien professionnel qui a lieu tous les deux ans devienne une obligation légale. Cette mesure parmi d’autres devrait permettre aux PME et TPE de s’investir d’avantage dans la formation professionnelle des entreprises.

 

Convaincre ses partenaires

 

Afin de se faire entendre, la CGPME a décidé de présenter et débattre de son texte avec chaque participant aux négociations sur la réforme de la formation. Pour se faire, des discussions bilatérales vont être organisées. La prochaine réunion des partenaires sociaux doit avoir lieu le 5 novembre prochain. 

 

Réagissez à cet article sur Facebook: https://www.facebook.com/pages/Formation-Professionnelle-Paris/441209769323286

CGPME, réforme de la formation professionnelle, Medef, financement de la formation professionnelle
Les solutions de communication du mag FPP
Devenez annonceur sur le MAG FPP Contactez Visibility Internet 09 70 38 08 23
Suivez l'actualité FPP
Abonnez vous à FPP
Rejoignez FPP sur Twitter
Abonnez-vous à FPP sur Google+