Le lancement en grande pompe des campus des métiers et des qualifications

Politiques de l'emploi et de la formation - Article - Mardi, 15 Octobre - 09:46

Pour marquer le lancement des « campus des métiers et des qualifications » ce n’est pas un mais deux ministres qui ont été dépêchés dans l’Ain. Vincent Peillon et Arnaud Montebourg se sont retrouvés pour donner le coup d’envoi de ces nouveaux centres de rencontre entre entreprises, lycéens professionnels mais aussi centres de formation des apprentis. Douze campus ont été lancés, chacun autour d’une filière industrielle implantée dans la région.

 

Un lancement en grande pompe

 

Mieux coordonner les efforts entre la formation des jeunes et les besoins du marché du travail est l’objectif affiché du gouvernement. A cela s’ajoute la volonté de redonner ses lettres de noblesse à l’enseignement professionnel, afin de rendre ce cursus plus attractif. C’est pour atteindre ces objectifs que les campus des métiers et des qualifications ont vu le jour. 

 

Lundi 14 octobre, les ministres de l’Education et du Redressement Productif, Vincent Peillon et Arnaud Montebourg se sont rendus à Oyonnax-Bellignat, dans l’Ain pour donner le coup d’envoi de ce nouveau dispositif. Ce campus va permettre aux entreprises du secteur de la plasturgie, ainsi qu’aux laboratoires de recherches publics d’être en contact direct avec des lycéens professionnels, mais aussi des CFA (centre de formation des apprentis), ou encore des centres de formation supérieure ou continue. Il s’agit de mettre tous les acteurs de la filière en contact et ainsi de permettre aux entreprises de recruter des techniciens qualifiés.

 

Mettre en avant l’enseignement technique

 

Ces campus des métiers doivent permettre aux jeunes suivant un cursus professionnel de trouver du travail plus rapidement. C’est aussi l’occasion de faire parler de ces métiers manuels, longtemps dévalués et vers lesquels sont poussés les jeunes en difficulté scolaire. Les personnes en formation, comme les lycéens suivant un enseignement technique pourront ainsi être en contact avec des entreprises du secteur qui leur correspond.

 

Regrouper tous les acteurs d’une même filière pour une meilleure coordination

 

Chaque campus a pour objet une filière industrielle présente sur la région, dans le cas de l’Ain la filière est la plasturgie. Il s’agit donc de mettre en avant une filière bien implantée dans la région et qui est dynamique. Le campus doit permettre aux entreprises d’en finir avec les difficultés pour embaucher du personnel qualifié. Ainsi, les entreprises sont en contact dans ce campus avec des centres de formation ou alors avec des lycéens professionnels. Ces rencontres permettent aux laboratoires comme aux entreprises dynamiques de trouver de la main d’œuvre qualifiée.

 

Au total douze campus dans douze régions ont vu le jour, chacune d’entre elle est dédié à un secteur d’activité bien précis : aéronautique, énergies nouvelles, métallurgie, bâtiment, numérique… L’objectif à terme est de voir la création d’un campus dans chaque région de l’hexagone. 

Campus des métiers et des qualifications, rencontre entre entreprises et jeunes en formation, lycéens professionnels, mise en avant de l’enseignement professionnel,
Les solutions de communication du mag FPP
Devenez annonceur sur le MAG FPP Contactez Visibility Internet 09 70 38 08 23
Suivez l'actualité FPP
Abonnez vous à FPP
Rejoignez FPP sur Twitter
Abonnez-vous à FPP sur Google+