Les discussions autour de la réforme de la formation sont au point mort

Politiques de l'emploi et de la formation - Article - Jeudi, 07 Novembre - 15:02

Plus que trois séances avant la fin des négociations autour la formation professionnelle mais les discussions semblent bloquées. En effet, si le Medef a présenté un texte sur la réforme du financement qui a déclenché les foudres de la CGPME lors de la troisième réunion des partenaires sociaux. La session du 5 novembre a été paralysée par le refus du Medef de revenir sur ses positions et par la division du camp patronal.

 

Les divisions patronales paralysent les discussions autour de la formation

 

Lors de la troisième réunion des partenaires sociaux, le principal syndicat du patronat : le Medef a présenté ses propositions concernant la réforme du financement de la formation professionnelle. Parmi les idées proposées, il est question de supprimer la contribution légale des entreprises. Or, cette mesure a déclenché une levée de bouclier de la part des autres organisations patronales et en première ligne de la CGPME (Confédération générale des petites et moyennes entreprises). Cette proposition est jugée par le reste du camp patronal comme un handicape à la formation pour les PME et TPE.

 

Pour la quatrième réunion des partenaires sociaux qui a eu lieu le 5 novembre, les syndicats du patronat n’ont pas réussi à proposer un texte commun sur la réforme du financement. Le Medef refusant de transiger sur son texte précédent et sur la suppression de la contribution  légale. De son côté la CGPME refuse de se rallier.

 

La division du camp patronal a donc bloqué les négociations. Les syndicats des salariés ont déploré cette situation qui ne permet pas de faire avancer les discussions.

 

La question du compte personnel de formation n’avance toujours pas

 

Cette dernière cession devait être consacrée à la mise en place du compte personnel de formation. Or, les discussions n’ont abouti à aucun accord que ce soit sur le financement ou sur la mise en place de ce nouveau dispositif.

 

Face à l’impasse dans laquelle se trouvent les discussions, la CGT a proposé la création de groupes de travail thématiques. Les partenaires sociaux seraient divisés en groupes chacun devant travailler sur un sujet précis : mode de financement, gouvernance, compte personnel de formation… Ces groupes devant aboutir à la rédaction de textes qui serviraient de base à la future réforme de la formation professionnelle.

 

La prochaine réunion des partenaires sociaux aura lieu dans deux semaines, mais d’ici là des réunions bilatérales vont être organisées. 

Partenaires sociaux, réforme de la formation professionnelle, Medef, CGPME, syndicats du patronat
Les solutions de communication du mag FPP
Devenez annonceur sur le MAG FPP Contactez Visibility Internet 09 70 38 08 23
Suivez l'actualité FPP
Abonnez vous à FPP
Rejoignez FPP sur Twitter
Abonnez-vous à FPP sur Google+