La réforme de la formation professionnelle adoptée au Sénat

Politiques de l'emploi et de la formation - Article - Vendredi, 21 Février - 15:40

C’est dans la nuit du jeudi 20 février au vendredi 21 que les Sénateurs se sont prononcés sur le projet de loi concernant la réforme de la formation professionnelle. Si l’intégralité du texte faisait polémique et principalement la question de la réforme de l’inspection du travail, celle concernant la formation professionnelle en elle-même a finalement était adoptée.

 

Qui a soutenu la réforme de la formation professionnelle ?

 

Sans surprise ce texte a reçu le soutien des sénateurs appartenant au groupe socialiste, ainsi que du Rassemblement démocratique social européen, les écologistes et l’UDI-UC. Les sénateurs centristes ont accepté de voter en faveur de ce texte alors que précédemment à l’Assemblée nationale ainsi qu’à la commission des affaires sociales du Sénat les membres de ce groupe s’étaient abstenus.

 

Seul groupe à s’être opposé à ce texte, les sénateurs de droite appartenant à l’UMP. Il faut aussi mentionner l’abstention du groupe CRC (Communiste, républicain et citoyen). Le refus de ces deux groupes de soutenir ce projet de loi n’a pas empêché l’adoption de la plus grosse partie des dispositions prévues.

 

La réforme de l’inspection du travail la partie qui ne passe pas

 

Si dans l’ensemble tous les groupes politiques s’accordent pour dire qu’une réforme de la formation est indispensable, beaucoup regrettent que cette loi comprenne des sujets transversaux comme la réforme de l’inspection du travail. L’UMP et le front de gauche sont les deux principaux partis à s’opposer à cette partie.

 

Cette question à cristalliser les oppositions, et c’est pourquoi avant de procéder au vote, les sénateurs UMP, UDI-UC, CRC et écologistes ont déposé des motions de rejets sur ce point précis.

 

La commission mixte une dernière étape

 

Passée en procédure d’urgence à la demande du gouvernement ce projet de loi n’a fait l’objet que d’une seule lecture à l’assemblée nationale ainsi qu’au Sénat. Lundi prochain une commission mixte paritaire composée de 7 sénateurs et de 7 députés va devoir élaborer un texte commun.

 

Une fois le texte définitif rédigé, le vote final aura lieu la semaine prochaine et pourra être définitivement adopté. Cette réforme repose en grande partie sur l’accord passé entre les partenaires sociaux, à l’exception de la CGPME et de la CGT.  

Adoption Sénat, réforme de la formation professionnelle, réforme de l'inspection du travail, UMP, PS, UDI
Les solutions de communication du mag FPP
Devenez annonceur sur le MAG FPP Contactez Visibility Internet 09 70 38 08 23
Suivez l'actualité FPP
Abonnez vous à FPP
Rejoignez FPP sur Twitter
Abonnez-vous à FPP sur Google+