Prendre la parole en public

Développement personnel - Article - Mardi, 19 Février - 19:54

Pour réussir un discours devant un auditoire, il faut avant tout bien se préparer. Il faut également savoir captiver son public tout en surmontant son trac. Il est donc important d’adopter une attitude positive, mais aussi d’élaborer un discours vivant afin de conquérir la salle. Comment réussir son entrée et sa sortie ? Quels outils utilisés lors de sa présentation ? Le mag FPP vous donne quelques conseils pour réussir un discours en public.

 

La phase de préparation

 

Prendre la parole en public nécessite une préparation en amont. Connaître son sujet sur le bout des doigts est la base de toute intervention, mais la réflexion doit aller bien plus loin. L’auteur du discours doit se poser des questions. Dans quel contexte intervient-il ? Quel est le message principal de son discours ? Quelles idées veut-il faire passer ?  Quels supports visuels utiliser ?

 

Une fois que ces questions ont trouvé une réponse, il est temps de réfléchir à la structure du discours. Pour cela, il faut en définir les grands axes, c’est à dire les grands points qu’il faudra développer. Une fois ces axes définis, il faut encore réfléchir à l’ordre dans lequel ils seront présentés : quel point mettre en premier, quel autre mettre en second.

 

Un discours doit être cohérent et l’auditoire doit pouvoir suivre le fil de votre raisonnement. Il faut donc passer du temps à réfléchir à son introduction, au développement et à la conclusion.

 

Il est aussi important de connaître l’environnement dans lequel vous allez évoluer. Il ne faut pas hésiter à demander la taille de la salle, le nombre de personnes qu’il y aura. Demandez si vous serez à la même hauteur que le public ou alors sur une scène. Y aura-t-il un micro ou non ? Toutes ces questions permettent d’imaginer les conditions dans lesquelles auront lieu le discours, mais aussi de mieux se préparer et d’éviter les mauvaises surprises. Cela permet également de mieux gérer le stress car vous ne serez plus dans l’inconnu. 

 

Le secret de la réussite se trouve dans la préparation, et pour cela rien de mieux que de répéter et répéter encore son discours et ce à haute voix. L’idéal étant de répéter devant des amis, cela sert d’entraînement mais c’est aussi une occasion d’obtenir des avis extérieurs qui permettent de se corriger ou de revoir des points qui n’ont pas été assez développés. En dernier lieu, ce type d’entrainement permet de se chronométrer afin de ne pas dépasser le temps imparti.

 

L’entrée sur scène

 

Pour les plus anxieux le mieux est encore de ne pas rester inactif avant de rentrer sur scène, il faut donc s’occuper du mieux possible afin de se débarrasser du stress.

 

L’entrée en scène est probablement le moment le plus stressant, il est donc important de se rappeler un certain nombre de choses essentielles pour donner une bonne impression. Tout d’abord être souriant, il ne faut pas laisser le trac vous paralyser. Tout aussi important, être conquérant, afin de gagner tout de suite l’auditoire il faut attaquer fort. Pour cela, il y a plusieurs possibilités, une phrase choc qui captera l’attention du public ou encore un chiffre fort qui les fera entrer tout de suite dans le vif du sujet. Il est aussi possible de faire participer le public par un sondage à mains levées. Quelle que soit la formule choisie il faut rester amical le but étant de s’attirer la sympathie du public.

 

Un discours réussi est un discours rythmé ! Il est important de faire des pauses entre chaque idée développée, cela permet à l’auditoire de mieux vous suivre et surtout cela évite les débits de paroles incontrôlés. Tout au long de votre prise de parole, il est important de regarder le public dans les yeux. Pour que le discours soit vivant vous devez l’être vous-même alors n’hésitez pas à vous déplacer sur scène ou même au sein de l’audience.

 

L’utilisation de supports visuels est un atout considérable lors d’une présentation. Plusieurs types de supports peuvent être utilisés : une vidéo, un powerpoint, des photos. Ces supports sont un plus pour vous, ils permettent d’appuyer vos propos mais aussi de rendre concret vos paroles.

 

Pour que le speech soit vivant, il est important de ne pas parler d’un ton monocorde mais en accentuant les points les plus importants. Faire participer le public permet de retenir leur attention. Cet exercice peut être à double tranchant, car il se peut que personne ne pose de question. Aussi, il peut être plus efficace de voir avec l’organisateur pour qu’il pose la première question. Ainsi, la première question étant lancée, les membres de l’auditoire poseront leurs questions beaucoup plus facilement. 

 

Réussir sa sortie

 

Terminer un discours peut se faire de plusieurs façons. Il est possible de laisser ses coordonnées : mail ou l’adresse de son blog. Si vous donnez une autre conférence sur un sujet abordé lors du discours, vous pouvez les y inviter. Ou encore il est possible de finir par un rapide récapitulatif de tous les points que vous avez abordés. 

prise de parole, public, discours, préparation, gestion du stress, auditoire, speech
Les solutions de communication du mag FPP
Devenez annonceur sur le MAG FPP Contactez Visibility Internet 09 70 38 08 23
Suivez l'actualité FPP
Abonnez vous à FPP
Rejoignez FPP sur Twitter
Abonnez-vous à FPP sur Google+