La Formation hors temps de travail: une formation comme une autre

Conseils - Article - Jeudi, 04 Octobre - 13:51

La formation hors temps de travail est une disposition prévue par l’article 10 de la loi sur la formation professionnelle du 24 novembre 2009. Cette formation permet aux salariés de se former tout en continuant à exercer leur activité professionnelle. Ainsi, une personne souhaitant bénéficier de cette option peut suivre une formation sur son temps libre. Elle offre au salarié une plus grande liberté dans le choix de sa formation, et lui permet de s’organiser en fonction de ses heures de bureau. Les cadres privilégient très souvent ce type de formation, car elle ne nécessite pas l’arrêt d’une activité professionnelle et elle s’obtient plus facilement que des formations plus connues de types CIF ou DIF.

 

A quoi sert la formation hors temps de travail

 

Bien qu’il s’agisse d’un type de formation peu connu, entreprendre une formation hors temps de travail permet d’élargir ses compétences professionnelles au même titre qu’une formation plus classique et plus connue réalisée dans le cadre du DIF. En effet, la formation hors temps de travail donne la possibilité aux personnes qui souhaitent l’utiliser de :

 

  • Passer un examen
  • Elargir ses compétences (en informatique notamment)
  • Accéder à un niveau supérieur de qualification

 

Qui peut en bénéficier ?

 

La formation hors temps de travail peut être entrepris par n’importe quel salarié du secteur privé ayant contracté un CDI, et possédant au minimum une année d’ancienneté dans l’entreprise où il travaille. Ce type de formation est une alternative idéale pour les salariés se trouvant dans les situations suivantes :

 

  • Les personnes n’ayant pas pu bénéficier du congé individuel de formation car ils n’étaient pas prioritaires ou parce-que leur demande ne pouvait pas être financée.
  • Les personnes se trouvant à temps partiel et qui peuvent donc utiliser leur temps libre pour une formation.
  • Les personnes souhaitant entreprendre une formation se déroulant hors de leurs heures de bureau peuvent également demander une FHTT.

 

A quel moment à lieu la formation ?

 

 

Une formation hors de temps de travail doit se dérouler comme son nom l’indique uniquement aux heures où le salarié n’est pas appelé à faire acte de présence à son poste de travail. Elles peuvent donc s’effectuer à différents moments.

 

  • Le soir
  • Le week-end
  • Lors d’un congé parental
  • Lors d’un congé sans solde
  • Durant les vacances
  • Lors des RTT

 

La durée d’une formation dans le cadre de la FHTT est d’au minimum 120h et peut aller au maximum jusqu’à une durée de 1 200 heures. Il est également possible d’entreprendre une formation en plusieurs fois sur une durée maximale de trois ans. Le salarié est également libre d’arrêter une formation en cours durant quelques semaines voire quelques mois et de reprendre par la suite.

 

Quel financement ?

 

Comme pour de nombreux autres types de formation, le Fongecif est l’organisme auquel il faut s’adresser pour obtenir une aide financière lors d’une formation professionnelle. Il est à la charge du salarié de faire une demande de prise en charge des frais liés à la formation auprès du Fongecif Ile-de-France, et ce 60 jours avant le début de la formation.

 

Une fois la demande acceptée par le Fongecif, le coût pédagogique de la formation est pris en charge en totalité ou partiellement en fonction des cas. Le plafond de financement pour une formation est de 1 800euros hors taxe soit 27,45 euros l’heure. Pour obtenir une prise en charge, le salarié doit soumettre un dossier au Fongecif. Les demandes sont acceptées à partir du moment où le projet professionnel est cohérent et s’il aboutit à une certification. Toutefois, un bémol est nécessaire, en effet, l’organisme ne prend pas à sa charge les frais de transport ni d’hébergement.

 

Comment enclencher une formation hors temps de travail ?

 

 

La FHTT n’est pas une formation conventionnelle, car le salarié est le seul à choisir quand et quelle formation il souhaite entreprendre. Il n’y a donc aucune autorisation à demander à l’employeur. La formation s’effectue en toute confidentialité. Une fois la demande de prise en charge envoyée au Fongecif, le salarié n’a pas de compte à rendre. C’est donc une formation adéquate pour les personnes ne pouvant s’absenter du bureau.

 

Cette liberté explique l’engouement des cadres pour ce mode de formation. En 2010, 44% des personnes ayant suivis une FHTT étaient des cadres.

 

Les avantages de cette formation

 

Contrairement aux autres formations, la FHTT est très peu connue, il y a donc beaucoup plus de places disponibles pour ces formations. D’autre part, il est plus aisé d’obtenir une prise en charge par le Fongécif. En effet, pour les organismes finançant la formation professionnelle, une FHTT coûte beaucoup moins cher, environ 8 400euros, contre 21 600 euros pour un congé individuel de formation.

 

D’autre part, pour le salarié la liberté d’entreprendre une formation est bien plus grande, car il ne se trouve pas dépendant d’une autorisation provenant de la hiérarchie. La FHTT possède de nombreux avantages et reste une alternative intéressante pour les salariés n’ayant pas pu obtenir une formation dans le cadre d’un CIF ou d’un DIF.

formation hors temps de travail, formation professionnelle, Fongecif
Les solutions de communication du mag FPP
Devenez annonceur sur le MAG FPP Contactez Visibility Internet 09 70 38 08 23
Suivez l'actualité FPP
Abonnez vous à FPP
Rejoignez FPP sur Twitter
Abonnez-vous à FPP sur Google+