Le Conseil en évolution professionnelle bientôt opérationnel

Conseils - Article - Mardi, 04 Novembre - 14:40

Conseil en évolution professionnelle, réforme de la formation professionnelle, CEP

Le C.E.P

La formation professionnelle va connaître un grand chamboulement dans les prochains mois. La mise en œuvre du compte personnel de formation ne va pas être la seule nouveauté, puisqu’à compter du 1er janvier 2015 le conseil en évolution professionnelle va aussi être opérationnel. Comme le CPF, ce dispositif s’adresse à tous les actifs qu’ils soient chômeurs ou salariés. Ce service sera gratuit et proposé en dehors de l’entreprise.

 

A quoi sert le conseil en évolution professionnelle ?

 

La réforme de la formation professionnelle indique que « toute personne peut bénéficier tout au long de sa vie professionnelle d’un conseil en évolution professionnelle dont l’objectif est de favoriser l’évolution et la sécurisation de son parcours professionnel ». Autrement dit, la grande loi visant à moderniser et à rendre plus efficace la formation professionnelle votée en mars 2014 a mis en place un dispositif qui permet à tous les actifs de disposer d’un temps d’écoute et de conseils concernant leur parcours professionnels. Le CEP permet d’accéder à des informations individualisées que ce soit pour entreprendre une formation, élaborer une stratégie d’évolution, ou encore pour construire un projet professionnel. Il s’agit donc d’un dispositif capable d’accompagner une personne en lui donnant toute sorte de conseils : comment financer une formation ? Quelles nouvelles compétences faut-il acquérir ? Quelle remise à niveau effectuer ? Toutes ces questions trouveront une réponse avec le conseil en évolution professionnelle.

 

Un dispositif qui s’adresse à tout le monde

 

Comme le compte personnel de formation, le conseil en évolution professionnel est ouvert à tout le monde et ce qu’il s’agisse d’un demandeur d’emploi ou d’un salarié en activité. A compter du 1er janvier 2015, ce service sera gratuit pour tous. Pour activer le conseil en évolution professionnelle, il suffit d’en faire la demande auprès d’un organisme habilité : Pôle emploi pour les demandeurs d’emploi, le Fongecif de sa région pour les salariés, l’Apec pour les cadres…

 

Les salariés n’ont pas à demander l’accord de l’entreprise car le CEP se déroule en dehors des heures de travail. D’autre part, il n’est pas possible de connaître la durée de ce service. Ce dernier étant individualisé, la durée dépend de chaque personne.

 

Un conseil en évolution professionnelle se déroule en trois étapes : un accueil individualisé, un conseil personnalisé et un accompagnement à la mise en œuvre du projet professionnel. Chaque bénéficiaire dispose d’un temps pour exposer son parcours et ses attentes. Un conseiller référent est attribué à chaque personne. Ce dernier est chargé d’identifier les actions et les dispositifs pour aider son interlocuteur, mais aussi de se prononcer sur la faisabilité d’un projet professionnel.

Conseil en évolution professionnelle, réforme de la formation professionnelle, CEP
Les solutions de communication du mag FPP
Accèdez à Schooly, votre coach pour parler anglais.
Suivez l'actualité FPP
Abonnez vous à FPP
Rejoignez FPP sur Twitter
Abonnez-vous à FPP sur Google+