L’Afpa veut accueillir 15 400 personnes pour subvenir aux besoins des métiers en tension

Les formations - Article - Mardi, 29 Octobre - 14:38

Dans le cadre du plan formation prioritaire décidé par le gouvernement et qui doit permettre de former 30 000 chômeurs à des métiers actuellement en tension, l’Afpa propose d’accueillir 15 400 demandeurs d’emploi avant la fin de l’année. Malgré sa situation financière très compliquée, l’Agence française pour la formation professionnelle des adultes participe pleinement au plan mis en place par le gouvernement. En ouvrant 15 400 places supplémentaires de formation, l’Afpa prend à sa charge plus de la moitié des effectifs. Par ailleurs, cet organisme a identifié 13 métiers en tension qui ne parviennent pas à recruter et vers lesquels seront dirigés les demandeurs d’emploi.

 

L’engagement de l’Afpa dans le plan formation prioritaire pour l’emploi

 

Alors que la courbe du chômage ne semble pas vouloir décliner, Pôle emploi ayant annoncé que le nombre de demandeurs d’emploi a atteint les 3,29 millions, en septembre, le gouvernement et les agences de formation poursuivent le déploiement du plan formation prioritaire pour l’emploi. Décidé lors de la deuxième conférence sociale en juin dernier, ce plan doit permettre de former 30 000 chômeurs vers des métiers actuellement en tension.

 

Pour atteindre les objectifs gouvernementaux, Pôle emploi et les organismes de formation ont été mobilisés pour identifier les métiers en difficulté de recrutement. Actuellement, 300 000 emplois vacants ne parviennent pas à trouver preneur. Pour mettre fin à ce paradoxe, les organismes de formation ont donc fait de la place pour pouvoir accueillir davantage de personnes en formation.

 

L’Afpa en tant que premier organisme de formation français a pris une place importante dans ce dispositif en annonçant qu’il était prêt à recevoir 15 400 demandeurs d’emploi supplémentaires. Cette annonce a été suivie par l’organisation de journées portes ouvertes pour faire connaitre son action. La dernière journée a eu lieu le 24 octobre dernier, mais une nouvelle session sera ouverte le 21 novembre dans pas moins de 216 centres de formation sur toute la France.

 

13 métiers en tension identifiés

 

Afin de diriger les personnes voulant entreprendre une formation, l’Afpa a identifié 13 métiers en tension, qui ne parviennent pas à recruter. C’est pour faire connaitre ces métiers que l’Afpa a décidé de mettre en place des journées portes ouvertes.

    • L’industrie mécanique
    • L’industrie des matériaux composites
    • Les travaux publics
    • L’économie numérique
    • L’hôtellerie-restauration et tourisme
    • Les services aux entreprises
    • La maintenance industrielle
    • Le secteur du froid industriel et commercial
    • Le bâtiment et les bureaux d’études
    • Le bâtiment éco-construction et énergies renouvelables
    • L’industrie aéronautique et spatiale
    • L’industrie chimique et plasturgique
    • Le transport logistique

 

L’intérêt des journées portes ouvertes

 

Les journées portes ouvertes sont l’occasion pour les demandeurs d’emploi à la recherche d’une formation de rencontrer des personnes actuellement en formation, mais aussi des formateurs. Il s'agit aussi d’obtenir des informations sur les démarches à effectuer, les modes de financement, ou encore les conditions d’accès. 

 

Réagissez à cet article sur Facebook: https://www.facebook.com/pages/Formation-Professionnelle-Paris/441209769323286

Plan formation prioritaire pour l’emploi, Afpa, métiers en tension, journée porte ouverte, formation des demandeurs d’emploi
Les solutions de communication du mag FPP
Devenez annonceur sur le MAG FPP Contactez Visibility Internet 09 70 38 08 23
Suivez l'actualité FPP
Abonnez vous à FPP
Rejoignez FPP sur Twitter
Abonnez-vous à FPP sur Google+